Musique ethnique populaire du Sud de l’Italie. Domo Emigrantes

Taranta Suisse Romande s’intéresse à toute la musique et aux créations artistiques  en lien avec le Sud. Territoire d’accueil depuis toujours, la région des Pouilles est au centre de la Méditterannée et de la rencontre des musiques et des peuples. En ce sens, Taranta Suisse Romande tient à établir des liens et à contribuer aussi à ce mouvement de dialogue des musiques ethno-folk-populaires.

L’ensemble Domo Emigrantes a été fondé en 2009 avec l’intention de faire connaître les traditions populaires du Sud de l’Italie et du pourtour de  la Méditerranée. Nous avons eu le plaisir de pouvoir nous entretenir avec Stefano Torre, le chanteur du groupe au Locarno Folk Festival 2016.

Il nous a expliqué que l’identité du groupe tourne autour de l’intégration d’ instruments ethniques, des nuances de jazz, d’arrangements  empruntant des sonorités trans-méditerranéennes et orientales (tembûr kurde, fujara, flûtes et percussions ethniques , cornemuse, violon, violoncelle etc.) la composition du groupe varie selon les envies, s’adapte au public et à la scène.

Le groupe a donné de nombreux concerts dans des théâtres, des clubs et festivals en Italie et à l’étranger (France, Lituanie, Moldavie, Russie, Suisse, Croatie et Turquie à la prestigieuse classique du Festival d’Istanbul). Les membres du groupe ont participé à diverses manifestations culturelles dont l’impact émotionnel de leur musique touche un public amateur de World Music, mais pas seulement.

Elu meilleur CD de l’année 2015 pour la catégorie World Music Indie Acoustic Project, leur dernier album nous emporte vers ce qui unit le Sud et l’Orient.

Formation actuelle:

Stefano Torre: voix, guitare, bouzuki, mandoline, friscalettu, zampogna
Filippo Renna: voix, tambourin, percussions
Ashti Abdo: voix, percussions, tembûr (saz)
Lello La Porta: accordéon
Andrea Dall’Olio: violon
Gabriele Montanari: violoncelle

Voici le trailer de leur dernier album “Kolymbetra”

Vous trouverez ici le liens vers deux de leurs chansons:

En Live au Festival Folk de Locarno où nous les avons rencontrés.

 

Emporio del Sale – Rencontre des danses du Sud

Emporio del Sale est une compagnie de danse contemporaine, initiée par Moira Cappilli, danseuse reconnue dans le monde de la Taranta. Plusieurs fois protagoniste de la fameuse Notte della Taranta, elle nous invite à danser avec élégance et légèreté.

Sa compagnie met l’accent sur les liens entre les danses du Sud et nous propo13321791_460719420788834_6239910607224261049_nse spectacles et stages innovants  sur le thème des danses populaires.

 

 

 

 

Page Facebook https://www.facebook.com/LEMPORIODELSALE/

Pour des stages: http://www.flamenquevive.com/Stage.htm

Officina Zoè – World Music

L’Officina Zoè est un groupe qui tient à établir des ponts entre les cultures. Né au printemps 1993. L’union de quelques musiciens de Salento initie le mouvement de renouveau de la tradition musicale du Salento, qui les a conduit à une notoriété internationale:  participations à de grands festivals, musiques de films etc.

La force musicale du groupe est la création de nouvelles compositions musicales de chant basées sur la tradition, mais volontairement tournées vers  le monde d’aujourd’hui. Chantant en Griko les compositions sont en effet profondément ancrées dans la langue de la tradition du bas Salento. Ils collaborent régulièrement avec des artistes du monde entier pour créer des liens entre les peuples et musiques du monde.  Comme l’a dit l’un deux lors du Festival Folk de Locarno hier soir, le Salento a toujours été une terre d’accueil au centre de la Méditerranée. Sa musique en est le reflet.

Il ont largement contribué à faire connaître la musique populaire du Salento, la Pizzica et lui ont redonné une place  dans la scène des musique du monde.

Formation actuelle:

14037458_10154449434601465_53979181_oCinzia Marzo: voix, flûte, tambourin e castagnettes.
Donatello Pisanello: accordéon diatonique, guitare, mandoline, armonica.
Lamberto Probo: tambourin, percussions salentine variées.
Giorgio Doveri: violon, mandoline.
Luigi Panico: guitare, mandoline, armonica.
Silvia Gallone: tambourin, voix

Site internet officiel:

http://www.officinazoe.com

“Tarant Nera, Santu Paulu” Officina Zoè  interprète ce grand classique et rencontre les rythmes et les voix africaines de Baba Sissoko, Mamani Keita e Sourakhata Dioubate.
Danse: Silvia e Laura de Ronzo.

Maristella Martella. TarantArte. La danse contemporaine et la Taranta.

Maristella Martella est connue pour ses chorégraphies de la Notte della Taranta. Sa manière de danser sur scène est unique et pleine de poésie. A travers sa compagnie de danse TarantArte elle a contribué à transformer la Taranta en une danse plus contemporaine . Sa compagnie et son association veillent à ce que la danse de la tarentelle reste vivante et soit empreinte de modernité. Des stages de danse et d’approfondissement et de recherche théâtrale sont aussi organisés dans le Salento durant l’été.

14060330_10154449434606465_2085808336_o 14037730_10154449434591465_1329954839_o 14060500_10154449434571465_466484401_o

 

Pour en savoir plus:

www.tarantarte.it

www.damasalento.it

Photos: Valeria Mellone/ Festival Folk Locarno

Notte della Taranta dans le Salento

La Notte della Taranta est un festival itinérant qui culmine avec un grand concert final à Melpignano (Province de Lecce). Il a lieu une fois par année et propose un programme musical varié avec des artistes locaux qui vous feront danser jusqu’au bout de la nuit!

http://www.lanottedellataranta.it/it/

Du 8 au 27 août 2016

Voici la vidéo de la retransmission officielle de la TV italienne de 2015:

Antonio Castrignanò. De la tradition à la modernité

Antonio Castrignanò est un artiste majeur de la musique du Salento. Il représente la nouvelle génération de musiciens accomplis qui se produit aussi à l’étranger. Avec son album “Fomenta” il  a révolutionné les sons traditionnels en collaborant avec divers artistes.

Dans son album énergique,  la pizzica (la tarentelle du Salento) nous donne envie de danser sur les rythmes soutenus de tamburello.

Il vit à Calimera, où les personnes âgées parlent un dialecte archaïque, le griko, datant de la domination grecque.  Il chante dans le dialecte actuel couramment utilisé dans la région de Lecce.

Site internet officiel: http://www.antoniocastrignano.com