La pizzica pizzica c’est quoi?

La pizzica pizzica fait partie de la grande famille des tarentelles qui habite le Sud de l’Italie et se décline sous diverses formes chorégraphiques (coreutica)et instrumentales selon la région concernée (Calabre, Sicile, Campanie et Pouilles par exemple). La pizzica  trouve son origine dans le Salento, situé plutôt au Sud des Pouilles. Elle se veut festive, énergique et accessible à tous. Après une rupture culturelle dans les années 1950-60 et une réappropriation musicale dès les années 1980, cette danse revient en force aujourd’hui.

Le rythme du tambour, appelé “tamburo a cornice”  domine la musique avec un rythme plutôt binaire menant à une forme de transe.  Nul ne s’arrête de danser sous l’emprise des sons de la pizzica, disent certains. Traditionnelle, mais ayant évolué avec le temps et les tendances, la musique qui accompagne cette danse est composée de divers instruments comme le violon, l’accordéon diatonique, la guitare battante, l’harmonica ou la cornemuse (zampogna).

Qui?

Dansée à deux, indépendamment du genre, il est possible de danser en duo homme-femme/ femme-femme/ homme-homme (ici pizzica scherma). Un cercle perpétuel entoure le ou les duos de danseurs. Il s’agit d’une une danse collective où les gens ne se touchent pas, mais ils communiquent par le regard et des gestes très codifiés selon la musique, l’humeur et l’énergie du moment.

Comment?

Sur un rythme binaire les pas suivent le tambour. Par l’apprentissage progressif de 2 à 5 pas de base, il est possible de danser très rapidement tous ensemble et de profiter des moments de danse. Les pas ne sont pas chorégraphiés, ce qui laisse une grande liberté d’interprétation à chacun.